Le Port Autonome de Pointe-Noire

La première pierre du port autonome de Pointe-Noire (PAPN) fut posée le 11 juillet 1934, au lendemain de l’inauguration officielle du Chemin de Fer du Congo Océan. Il est le seul port maritime du Congo avec 126 hectares de terre-pleins aménagés. 66 hectares sont dédiés au port commercial et les 60 autres hectares couvrent la zone industrielle.

Appelé à juste titre « port océan » de l’Afrique centrale, le Port Autonome de Pointe-Noire joue un rôle important dans la desserte commerciale de la sous-région parce qu’il est le débouché naturel sur l’océan Atlantique. Ainsi, il est considéré comme l’un des ports les plus importants en eau profonde dans le golf de Guinée.

Le bassin portuaire a une superficie de  84 hectares s’ouvrant sur la haute mer par une passe d’entrée large de 180 mètres prolongée par un chenal d’accès long de 1200 mètres.

L’entrée et la sortie des navires dans le PAPN s’effectuent à travers un bassin et dans les meilleures conditions. De plus, il a la capacité d’accueillir les navires 24/24, sans interruption. En opérations commerciales il peut recevoir jusqu’à 13 navires au port public, 3 navires de taille ≤ 130 mètres à la base logistique pétrolière, 3 navires à Ndjeno, Nkossa et Yombo (site pétroliers).

Le Port Autonome de Pointe-Noire abrite en son sein de nombreuses activités industrielles et économiques, à l’instar du parc à conteneur de Congo Terminal.
Les travaux de dragage initiés par le PAPN porteront à terme ses eaux à 15 mètres de profondeur.

 

INFRASTRUCTURES ET EQUIPEMENTS DU PORT

Les infrastructures d’accueil des navires
Le PAPN accueille simultanément des navires commerciaux et des navires pétroliers. Pour optimiser ces activités, il est doté de nombreux ouvrages d’accostages  tels que le port commercial d’une capacité de traitement estimé à 6 millions de tonnes par an par exemple.

Désignation des quais
Capacités
Spécialités
Longueur (m)
Profondeur (m)
PORT COMMERCIAL
Quai D
5 postes
Marchandises conventionnelles
720
Au Sud: 7,60
Au Nord: 9,40
Quai G
3 postes
Terminal à conteneurs
530
G1: 10,25
G2, G3: 13,20
Môle 1
2 postes
Bois
440
Au Nord: 9,45
Au Sud: 5,00
Appontement pétrolier
1 poste
Hydrocarbures

11,00
Quai CSP Intels
1 poste
Matériel Pétrolier
190
8,50
Quai de cabotage
1 poste
Supply
70
3,70
Quai de batelage
(A couple)
Pêche
185
3,70
BASE LOGISTIQUE PETROLIERE
Quai BOSCONGO

Logistique pétrolière
426
5,60
Quai TOTAL

Logistique pétrolière
300
5,50
TERMINAUX PETROLIERS
Djeno
poste SBM 1
Pétrole brut

16,00
poste SBM 2

22,5
Nkossa 2

Gaz

134,00
Yombo

Pétrole brut

125,00

 

Les infrastructures d’accueil des marchandises
La superficie totale du domaine portuaire est de 100 ha répartis comme suit:

- Les magasins et hangars du Port offrent des surfaces couvertes supérieure à 15 ha
- Les terre-pleins aménagés représentent une superficie totale de 126 ha
- Les conteneurs occupent une superficie de 11,7 ha
- Les parcs à bois couvrent 7.9 ha
- 500 ha réservés aux extensions et à la zone industrialo-portuaires

 

Pour le stockage et l’entreposage, trois zones se répartissent l’espace du PAPN :

  • la zone réservée aux marchandises sous douane (séjour franc de 11 jours pour le transit national et 30 jours pour le transit international) ;
  • la zone d’entreposage (aucune limite de temps) ;
  • la zone réservée à l’activité pétrolière, industrielle et aux extensions portuaires.


On y trouve aussi des équipements spécialisés tels que :
-    un silo à ciment ;
-    un silo à blé ;
-    un chai à vin ;
-    des cuves de stockage des hydrocarbures et produits dérivés ;
-    des cuves de stockage d’huile végétale ;

Grâce à sa position stratégique une importante activité se déroule dans le port de Pointe-Noire à travers divers service :

Le pilotage
L’autorité portuaire dispose de deux vedettes de pilotage qu’elle assure 24/24. Il est obligatoire pour chaque navire ayant une jauge brute supérieure ou égale à 100 tonnes.

Le remorquage
Il est assuré grâce à deux remorqueurs de haute mer 24/24 également. Son utilisation est obligatoire pour tout navire de longueur hors tout supérieur à 130 mètres. Lorsque le navire a une longueur hors tout supérieure à 160 mètres, il met à disposition deux remorqueurs.

Les services de lamanage
Le PAPN dispose de trois navettes de lamanage qui servent aux opérations d'assistance à l’amarrage, au désamarrage des navires lors de leur arrivée, départ ou également de leur mouvement (changement de poste à quai) à l'intérieur des ports.

La mise à sec des navires et lutte contre l’incendie
L’autorité possède aussi une cale de halage de 700 tonnes pour la mise à sec des navires et un véhicule incendie.

Le chantier naval et les activités d’acconage et manutention
Le chantier naval et les activités d’acconage et manutentions sont assurées par des partenaires privés. Ces activités sont exécutées grâce à l’existence dans le PAPN d’un important parc d’engins et de matériel adéquat.

L’avitaillement des navires

Le PAPN veille à l’avitaillement des navires en fournissant à quai ou au large de l’eau douce grâce à des remorqueurs. Les navires sont aussi avitaillés en hydrocarbures par oléoduc ou camions-citernes. Une société shipchandler installée dans le port permet également de fournir les navires en denrées et produits divers.



Trafic Hebdomadaire

Horaire des Navires

Galerie Photos

Liens Utiles