Le Congo en bref

Pays d’Afrique centrale, la République du  Congo est traversé en son sein par l’Equateur. Aussi appelé Congo-Brazzaville, ce pays se démarque par de faibles densités, avec en moyenne 8,8 hab/km²  et une population à 62.2% urbaine. Celle-ci se concentre dans les deux principales villes du pays que sont Brazzaville et Pointe-Noire, toutes deux situées dans la partie Sud du pays.
Entouré par  le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo et le Cabinda (Angola), le Congo, composé de 12 départements, bénéficie d’une façade maritime sur l’Atlantique et d’un littoral de 169 km. 

Cette configuration  permet au Congo de développer une intense activité portuaire. Activité d’autant plus légitime que le fleuve Congo, deuxième fleuve du monde par le débit moyen après l'Amazone, lui permet d’entretenir une liaison constante avec la RDC et la République Centrafricaine. Au-delà de l’aspect économique, l’océan et le fleuve contribuent à la richesse géographique du Congo. Celle-ci est d’autant plus remarquable que les deux tiers du territoire sont recouverts par la forêt tropicale, ce qui en fait le quinzième pays au monde par la proportion de couvert forestier.
Ainsi, des savanes de la plaine du Niari aux forêts inondées du Nord et du fleuve Congo à la côte atlantique en passant par les montagnes escarpées et forestières du Mayombe, le Congo offre une large palette de paysages riches et variés. Variété toute aussi stupéfiante en terme de culture puisque la présence de nombreuses ethnies et jadis de diverses structures politiques (Empire Kongo, royaume de Loango, royaume Teke, chefferies du Nord) confère au pays une grande diversité culturelle et artistique.

Données Socio-économiques :

Langue officielle : Français
Superficie : 342 000 km²
Population : 3 847 191 habitants
Capitale : Brazzaville
Capitale économique et ville portuaire : Pointe-Noire
Monnaie : Francs CFA
Réseau ferroviaire : 795 Km
PIB(en milliards de F CFA) : 4 648,9 en 2008
PIB non pétrolier (en milliards de F.CFA) : 1 797,9 en 2008
PIB par Habitant (en $ US) : 2 854,9 en 2008
Pays membre de CEMAC
Indicatif : +242

 

Principaux indicateurs économiques et financiers

2007
2008
2009 (estimation)
Taux de croissance du PIB (en %)
2.5
5.2
6.8
Inflation (prix à la consommation) (en %)
2.5
5.3
4.4
PIB/Habition (en USD)
2135.15
2854.9 2349.8


Principales productions de la République du Congo

2007
2008
2009 (estimation)
Production de pétrole brut (en million de tonnes)
11.0
11.7
13.7
Exportation de pétrole brut (en million de tonnes)
10.3
11.1
12.9
Prix du baril congolais (en USD)
71.1
97.0 62.0
Production de bois tropicaux et semi œuvrés (en millier de m3)
1679.4 1343.5 671.8
Exportation de bois tropicaux et semi œuvrés (en millier de m3) 748.2 1081.4
962.7
Prix à l'exportation (en millier de FCFA/m3
165.0 165.5 163.7
Production de rondins d'eucalyptus (en millier de tonnes)
248.6
263.0
219.0
Exportation de rondins d'eucalyptus (en millier de tonnes) 263.7
216.1 175.2
Prix à l'exportation (en millier de FCFA/tonne)
20.2
17.5
47.8
Production de sucre (en millier de tonnes)
56.2
67.4 70.0
Exportation de sucre (en millier de tonnes)
30.5
37.6 40.5
Prix à l'exportation (en FCFA/kg)
276.4
338.8
316.0

(Source: BEAC, Congo Site portail)

 

ENTREPRENDRE AU CONGO

Le Congo s’est lancé depuis quelques années dans un processus de développement intense. Conscient que l’entreprise est le premier facteur de croissance, le pays entend susciter l’intérêt des investisseurs étrangers et locaux en facilitant les procédures de création d’entreprise.
Cependant, pour tout nouvel investisseur, UNICONGO est le carrefour incontournable du monde de l’entreprise congolais. Véritable vivier d’entreprises, le syndicat patronal congolais travaille pour l’essor économique et social du Pays et soutient toutes les initiatives allant dans ce sens.

LE CONGO ET LA CEMAC

La Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale, la CEMAC  a pour objectifs :

  • le développement des solidarités géographique et humaine des peuples des Etats membres
  • la promotion des marchés nationaux par l’élimination des entraves au commerce intercommunautaire
  • la création d’un marché commun africain.

L’ambition affichée de cette organisation est de promouvoir un développement harmonieux des États membres dans le cadre d’une union tant économique que monétaire. Elle est ainsi composée de quatre institutions principales et autonomes qui agissent de concert dans la réalisation de cette volonté :

  • l’Union économique de l’Afrique Centrale,
  • l’Union monétaire de l’Afrique Centrale,
  • la Cour de justice communautaire,
  • le Parlement communautaire.

Le Congo, soucieux de son développement et de celui de ses voisins, est donc signataire aux côtés du Gabon, du Tchad, de la République Centrafricaine, de la Guinée Equatoriale et du Cameroun du pacte de la CEMAC et par là s’engage à :
-    maintenir et préserver un climat de paix et de sécurité au sein de la communauté, entre les Etats membres et à l’intérieur de chaque État ;
-    garantir la solidarité et l’assistance mutuelle entre les États en cas d’agression extérieure ou de troubles graves à l’intérieur ;
-    définir les conditions et mécanismes de solidarité et d’assistance entre les États membres en cas d’agression ou de troubles graves.

 

LE CONGO ET L'OHADA

L'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) a pour principal objectif de remédier à l'insécurité juridique et judiciaire existant dans les États Parties. Cela passe par une harmonisation des cadres juridiques et la sécurisation judiciaire et juridique des activités économiques. 
Afin d’entretenir la confiance des investisseurs et de faciliter les échanges entre les États Parties, le Congo s’engage dans la poursuite des objectifs suivants :
•    Participer à la mise en place de règles communes à chaque Etat partie, simples, modernes et adaptées à la situation économique ;
•    Promouvoir l'arbitrage comme instrument rapide et discret des litiges commerciaux ;
•    Améliorer la formation des magistrats et des auxiliaires de justice ;
•    Préparer l'intégration économique régionale.


 

 

LE CONGO ET L'UNION AFRICAINE

Promouvoir la démocratie, les droits de l’homme et le développement, telles sont les ambitions de l'Union Africaine. La réalisation de celles-ci passe bien entendu par l'augmentation des investissements extérieurs mais aussi par l’engagement des pays membres de l’Union.
Dans sa volonté d’obtenir un développement durable, le Congo adhère donc aux différents programmes de la CEMAC et notamment dans le programme du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) et la création d'une banque centrale de développement.

Trafic Hebdomadaire

Horaire des Navires

Galerie Photos

Liens Utiles