Nos Actualités :

Des performances uniques sur l’année 2019

03 Février 2020

Près de 400 millions d’euros ont été investi ses dix dernières années sur le terminal et de nombreux efforts consentis dans la formation continue du personnel. Les résultats sont là. La qualité de service rendue aux clients a été considérablement augmentée, tout comme les volumes manutentionnés.



Issu d’un partenariat public privé entre le Port Autonome de Pointe-Noire et le consortium constitué par Bolloré Ports, APM Terminals filiale de Maersk, et un opérateur économique congolais ; Congo Terminal a démarré ses activités en 2009 avec une production annuelle de 190 000 EVP. En décembre 2019, cette dernière a dépassé les 920 000 EVP.

L’augmentation des performances et des cadences.
Des porte-conteneurs de grande taille (plus de 14 000 EVP) contre 2 600 EVP au démarrage de la concession peuvent désormais accoster sur Congo Terminal. La productivité du chargement et du déchargement des navires est passées en dix ans de 15 mouvements/heure à plus de 65 mouvements/heure. Le transit time a été fortement réduit, le Cabinda est desservi en moins de 24h, et sur le corridor Kinshasa via Brazzaville il est inférieur à une semaine.

Congo Terminal est aujourd’hui la plateforme de transbordement privilégiée des armateurs sur toute la côte sud et ouest d’Afrique. Pour Laurent PALAYER, Directeur Général de Congo Terminal, « on peut considérer que la réhabilitation, la modernisation, l’extension de l’outil portuaire et l’engagement constant des équipes sont les maitres mots de ce succès ». En juin 2019, le port autonome de Pointe-Noire a d’ailleurs été distinguée « Prix de meilleure product invité à quai des ports d’Afrique centrale et de l’ouest » par la Fondation African Ports Awards.